Err

MoisSansTabac : la cigarette électronique pour arrêter de fumer ?

MoiS sans tabac : la cigarette electronique pour arrêter de fumer ? 

Du 1er au 31 novembre 2019, la 4ème édition du challenge du MoisSansTabac sera lancée par Santé Public France, établissement public du Ministère de la Santé. Dans les locaux de E-LIQUIDE-FR, on est tous partenaires !

un rendez-vous solidaire pour arrêter de fumer

Dans le concept, un fumeur, désirant ne plus l’être, s’inscrit sur la plateforme de tabac-info-service pour participer à l’évènement et arrêter de fumer pendant 1 mois (ou plus).

Pourquoi 1 mois ? Parce que « c’est 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement ». Et pourquoi un évènement d’ampleur national ? Parce que c’est beaucoup plus facile d’arrêter de fumer grâce à un mouvement collectif solidaire, lancé par une institution d’Etat légitime qui fournit des outils, plutôt que dans son petit coin et sans soutien. Et c’est vrai que c’est vrai !


« En Novembre, on arrête ensemble ! » est le slogan officiel de cette édition. D’ailleurs, le site propose même aux non ou ex-fumeurs un espace « Je soutiens un proche». Ils peuvent rejoindre la communauté Facebook, partager leur expérience et télécharger « La valise du supporter » sympathique et surtout pleine d’humour. On recommande !

le Moissanstabac, ça marche ?

Depuis 4 ans, l’évènement séduit de plus en plus de monde. Selon Santé Public France, on recense :

  • 580 982 inscriptions depuis la première édition en 2016, dont 242 579 en 2018
  •  86 000 personnes ont téléchargé l’application
  •  21 000 appels au 3979, sur la ligne de Tabac Info Service
  •  118 000 fans de la page Facebook MoisSansTabac


Un bilan avait été réalisé toujours par ce même organisme sur la première édition : sur 380 000 fumeurs quotidiens ayant fait une tentative d’arrêt avec le MoisSansTabac, 20% d’entre eux étaient toujours abstinents 6 mois plus tard.

Sur tous les participants, 67 % ont eu recours à une aide :

  •  un professionnel de santé à 19%
  • la cigarette électronique à 33% (soit environ 84 000 vapoteurs ! La cigarette électronique reste donc l’aide la plus plébiscitée pour arrêter de fumer)
  • les substituts nicotiniques à 27%
  • le site tabac info service à 22%


Novembre étant également le mois choisi pour l’augmentation du prix du tabac progressif, personne ne doute que l’édition 2019 sera également couronnée de succès !

L'accompagnement du fumeur au coeur du mouvement

L’accompagnement des fumeurs est, bien sûr, l’objectif prioritaire de l’évènement qui préconise fortement d’établir une stratégie d’arrêt. Les tabacologues du MoisSansTabac conseillent de prévenir son entourage pour s’assurer de leur soutien et aussi de préparer son domicile en jetant briquets, cendriers et tout ce qui pourrait rappeler le bon vieux temps !


Le lien renvoie vers la page du site de tabac-info-service « Je choisis ma stratégie » qui propose ceci :


  • Je choisis un traitement adapté: Substituts nicotiniques (patchs, gommes, pastilles et inhalateurs pharmaceutiques) mais aussi médicaments sous ordonnances et thérapies cognitives et comportementales (TCC).
  • Je me fais accompagner: Recours à votre médecin traitant, tabacologue, « pharmacien qui vous connait bien » ou le numéro de tabac-info-service 3979.
  • La cigarette électronique et la santé : Ne vous attendez pas à de longues explications sur le fonctionnement de la cigarette électronique qui a été pris avec des pincettes. Les informations dans le texte n’ont pas été actualisées depuis quelques années. On apprécie cependant qu’elle soit citée dans cette rubrique.


Sur l’appli, dans l’onglet « Mes Aides à l’arrêt », on propose déjà un discours un peu plus étoffé. Cependant, dans « Combien ça coûte ? » la réponse est « un budget divisé par 5 » par rapport à la cigarette traditionnelle. On oublie trop souvent que la cigarette électronique peut être remboursée par certaines Mutuelles Santé

La cigarette electronique et l'arrêt du tabac

A ce jour, la cigarette électronique est citée comme méthode d’aide à l’arrêt du tabac avec une réduction des risques de développer des maladies graves, comme les cancers. L’accent est mis sur un vapotage exclusif, le site rappelle que les risques persistent sur les les vapo-fumeurs même si leur consommation diminue en moyenne de 9 cigarettes.


Explications :

Oui, les vapo-fumeurs sont un peu considérés comme des mauvais élèves depuis que des études ont prouvées qu’une diminution stable du nombre de cigarettes ne protégeait pas des effets dévastateurs du tabagisme. Ce n’est pas le nombre de cigarettes, mais bien le tabagisme sur la durée qui pose de sérieux problèmes à la manière d’un poison lent.


Ceci dit, le tableau du vapo-fumeur n’est pas non plus tout noir. Dans une étude de Santé Public France comparant ces derniers aux fumeurs exclusifs à 6 mois on se rend compte que les vapo-fumeurs sont plus nombreux à avoir réduit de moitié leur consommation quotidienne de cigarettes (26% contre 11%). Surtout, leurs tentatives d’arrêts sont bien plus fréquentes que celles des fumeurs exclusifs (23% contre 11%)… mais sur 7 jours seulement (avaient-ils un bon taux de nicotine et une cigarette électronique adaptée pour éviter les rechutes ? On ne sait pas…)


Ce que l’on sait, c’est que ces tentatives sont autant d’expériences sans tabac qui mèneront vers une future réussite si l’on sait examiner les causes de la rechute. Rechute n’est pas forcément synonyme d’échec, alors déculpabilisons.

Selon une étude canadienne (PDF en anglais), un fumeur peut réaliser en moyenne 30 tentatives d’arrêts avant de parvenir à ses fins.


Donc, nuançons la phrase « vapoter pour fumer à côté, ça ne sert à rien ! C’est soit l’un, soit l’autre ! » puisqu’il semblerait bien que le vapotage donnerait plus d’élan aux tentatives d’arrêts. Après, chacun y va son rythme.


Il faut rappeler aussi que la plupart des vapo-fumeurs vapent bien trop souvent un taux de nicotine insuffisant pour leur besoin. Dans un article de 2016 pour le VapingPost, Jacques Le Houezec, chercheur dans le domaine des addictions et de la nicotine disait :


« Le second composant [le premier étant que la saveur choisie doit plaire], d’une importance peut-être encore plus cruciale pour obtenir un arrêt du tabac dans le confort, c’est bien sûr la nicotine. N’ayez pas peur de la nicotine, le danger du tabagisme est dû à l’inhalation de la fumée, pas à la nicotine (ses effets sont similaires à ceux de la caféine). […]

Il est important de choisir un liquide avec la plus forte dose de nicotine que l’on peut supporter


Pour bien assimiler et supporter ce dosage sans tousser, l’idéal est d’opter pour une cigarette électronique en MTL (inhalation indirecte). Pour cela les cigarettes électroniques pods simples à l’utilisation sont les plus efficaces surtout lorsqu’elles sont combinées avec des e-liquides aux sels de nicotine (qui n’existaient pas lors de la rédaction de l’article en 2016). Nous vous avons concocté une sélection ici

Souhaitons une belle réussite à l'initiative Moissanstabac !

Cette année, on ne sait pas quelle sera la part du vapotage pour ce mois sans tabac. Les informations angoissantes sur l’épidémie de maladies pulmonaires aux Etats-Unis n’ont pas aidé à construire une belle image de la vape. Ses détracteurs ont trouvé un nouvel argument pour décourager les fumeurs de s’essayer à cette méthode. Ce ne sont pas les vapoteurs avertis sur le sujet qui ont fui la vape, mais bien les « primo-vapoteurs » non-initiés qui ne franchissent plus le pas de l’arrêt du tabac avec la cigarette électronique. La part belle à l’iQos de Philip Morris? A suivre…


Il n’empêche que cette nouvelle édition du MoisSansTabac s’annonce bien ! Entre le nombre de fumeurs inscrits et surtout le nombre d’anciens fumeurs « supporters » qui viennent de plus en plus partager leurs expériences sur les réseaux sociaux, les précédentes éditions ont été une réussite. Bien rodée et aidée par l’augmentation du prix du tabac, l’édition 2019 est à ne pas manquer !


Et vous ? Aideriez-vous un proche à arrêter de fumer cette année ?

 

Certains produits de cette page contiennent de la nicotine : Attention de 2,5mg à 16,6mg Nocif en cas d'ingestion - Danger de 16,7mg à 20mg Toxique en cas d'ingestion - Doivent être conservés sous clé et hors de la portée des enfants.

4.8/5 avis clients

+ De 50 000 vapoteurs satisfaits !

Livraison gratuite

Sans minimum d’achat

Livraison express

Expédition le jour même avant 16h00

paiement 100% sécurisé

CB, VISA, PAYPAL...